Accueil Dossiers Linux Comment effectuer une sauvegarde d’un site WordPress sous Linux

Comment effectuer une sauvegarde d’un site WordPress sous Linux

105
1
OpenClipart-Vectors / Pixabay

WordPress est le logiciel de blogging le plus populaire au monde! De nombreux utilisateurs s’attendent à ce qu’un système de sauvegarde facile soit intégrer! Malheureusement ce n’est pas le cas.

Base de données SQL.

Un aspect critique de la sauvegarde de toute installation WordPress est la base de données SQL.

Pour créer une sauvegarde de la base de données WordPress, nous utiliserons “sqldump” un outil simple, qui, s’il est utilisé correctement, peut être utilisé pour exporter facilement le contenu des bases de données SQL sous Linux.

Pour exporter votre base de données WordPress, ouvrez un terminal et ouvrez un shell root avec su (ou sudo -s, si le compte root est désactivé).

Maintenant que nous avons obtenu toutes les permissions root, créez un nouveau dossier de sauvegarde, ainsi que les sous-répertoires SQL et les fichiers d’installation.

En utilisant la commande CD, déplacez le terminal dans le sous-dossier sql à l’intérieur du répertoire wp-backup.

Ensuite, exportez la base de données WP vers un fichier SQL sur le serveur Linux.

Gardez à l’esprit que la commande sqldump ne fonctionnera pas si vous ne connaissez pas les détails corrects de la base de données (nom de la base de données, utilisateur et mot de passe corrects). Si vous avez suivi les instructions d’installation de WordPress sur le serveur Ubuntu, le nom de la base de données WP SQL est “wordpressdb,” et l’utilisateur est “ubuntuwordpress”.

Exécutez la commande ls pour confirmer que le nouveau fichier wp_backup.sql se trouve bien dans le dossier /root/wp-backup/sql.

Lorsque vous pouvez confirmer que le fichier SQL est là, la sauvegarde WordPress SQL est terminée !

Sauvegarder l’installation de WordPress.

La base de données SQL WordPress étant prise en charge, l’étape suivante du processus de sauvegarde consiste à préserver l’installation WordPress elle-même. La sauvegarde de l’installation commence en utilisant la commande cp pour déplacer tous les fichiers de /var/www/html vers /root/wp-backup/wp/wp-installation

Dans le terminal, utilisez cp pour créer une copie complète de votre installation WordPress actuelle.

La copie peut prendre un peu de temps à compléter selon la taille de votre installation WordPress. Lorsque la commande cp se termine, cd dans le répertoire de sauvegarde et utilisez la commande ls pour confirmer que les fichiers sont là. Si vous remarquez qu’il manque des fichiers, il peut être une bonne idée de ré exécuter la commande.

Compression de la sauvegarde.

Tous les fichiers WordPress critiques se trouvent dans notre emplacement de sauvegarde. L’étape suivante dans le processus est de tout compresser dans une archive Tar. Compresser des fichiers peut sembler fastidieux, mais cela vaut la peine car il sera beaucoup plus facile d’archiver et de transporter la sauvegarde plus tard. Pour créer une nouvelle archive Tar de la sauvegarde, exécutez la commande suivante :

Une fois la compression terminée, la sauvegarde est prête à être transportée. N’hésitez pas à la télécharger, mais attention celle-ci n’est pas cryptée. Laisser la sauvegarde non chiffrée est une très mauvaise idée, d’autant plus que cela signifie que n’importe qui peut afficher les fichiers de la base de données SQL, la structure du site Web, etc.

Le chiffrement de l’archive de sauvegarde WP est facile et il commence par l’installation de GnuPG sur votre serveur. Dans le gestionnaire de paquets, recherchez “gpg” et installez-le.

Ensuite, utilisez la commande suivante pour crypter l’archive de sauvegarde.

Gpg demande un mot de passe pendant le processus de cryptage. Entrez un mot de passe mémorisable dans le terminal et appuyez sur la touche Entrée du clavier.

Lorsque le processus de cryptage est terminé, le fichier de sortie est wordpress-backup.tar.tar.gz.gpg. C’est la forme sécurisée de la sauvegarde et le seul fichier dont vous aurez besoin. NE CONSERVEZ PAS LES ARCHIVES NON CRYPTÉES !

Restaurer la sauvegarde.

Besoin de restaurer la sauvegarde ? Procédez comme suit.

Tout d’abord, gagner un shell avec su ou sudo -s.

Ensuite, naviguez jusqu’à /root et collez le fichier wordpress-backup.tar.gz.gz.gpg.

Décryptez la sauvegarde cryptée :

Extraire l’archive de sauvegarde avec Tar.

Ensuite, CD dans le dossier SQL et importer la base de données.

L’importation de la base de données SQL réimporte instantanément toutes les données du blog, les informations utilisateurs, les messages, etc. Ensuite, il ne reste plus qu’à déplacer les fichiers système WordPress au bon endroit.

A l’aide de la commande cp, déplacez les fichiers .

Enfin, supprimez les fichiers d’archive et nettoyez le dossier /root.

Personnellement j’utilise un plug ins pour effectuer la sauvegarde de mes sites et vous ?

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.