Le Raspberry Pi est un peu micro-ordinateur possédant d’énorme capacité!Mais parfois, il a besoin d’un petit coup de pouce afin de rassembler assez de puissance pour répondre à vos besoins. Dans se dossier nous allons dépoussiérer un vieux Pi et vous montrer comment l’overclocker afin que celui-ci soit capable de mieux gérer des applications plus exigeantes.

Overclocker un Raspberry ! La garantie.

Lorsque le premier Pi est sorti , augmenter la vitesse du processeur signifier la fin de la garantie! Mais en 2012, la Fondation Pi, après avoir effectué des tests internes très longs, a décidé que l’ overclocking de leurs appareils pouvait se faire en toute sécurité! Mieux ils offrent maintenant un outil de configuration intégré dans les distributions Raspbian qui vous aidera à configurer facilement votre Pi avec des préréglages d’ overclocking.

Ces présets sont conçus pour repousser les limites du matériel, mais toujours dans les paramètres de sécurité connue pour le périphérique. L’ un de ces paramètres, par exemple étrangle le processeur si celui cie atteint 85 ° C (185 ° F). Vous ne pouvez pas annuler votre garantie en utilisant leur outil de configuration (ou paramètres équivalents) parce que le dispositif ne sera jamais autorisé à dépasser les conditions de garantie.

Overclocker votre Raspberry a l’aide de Raspi-Config.

De loin le moyen le plus simple pour régler les paramètres du Raspberry Pi! En supposant que vous utilisez Raspbian ou un dérivé. Il suffit simplement de démarrer l’appareil, puis d’utiliser l’outil Raspi-Config pour effectuer ses ajustements.

Si vous utilisez une quelconque révision du Raspberry Pi 1 ou 2, l’outil de configuration dispose d’un menu intégré pour l’overclocking. Si vous utilisez un Raspberry Pi 3, vous ne verrez pas d’entrée de menu overclocking pour deux raisons: premièrement l’overclocking n’est pas actuellement pris en charge officiellement sur le Pi 3, et deuxièmement la conception du Pi 3 est si bonne qu’il est déjà très proche des réglages maximum. Il n’y a donc pas beaucoup d’utilité à l’overclocker.

Si votre appareil est déjà au niveau du terminal, appuyez sur Ctrl + Alt + F1 pour tuer le bureau et passer en vue terminale. (Vous pouvez retourner le bureau lorsque vous avez terminé en entrant la commande startx.)

Dans le terminal, taper sudo raspi-config et appuyez sur Entrée. (Si vous êtes déjà connecté en tant que root, vous pouvez laisser tomber la partie sudo.) Cela permet de lancer l’outil de configuration avec une interface simple. Sélectionnez l’entrée 8 “Overclock” pour continuer.

Un avertissement vous prévient alors que l’ overclocking peut réduire la durée de vie de votre Raspberry Pi (parce que les appareils overclockés chauffent plus, et la chaleur est l’ennemi de tous périphériques électroniques). Vous verrez également une note utile sur l’utilisation de la touche Maj. Gardez-la enfoncée pendant le démarrage si votre système est instable. Ceci aura pour effet de démarrer le système avec les paramètres par défaut.

Une fois valider, les options d’overclocking vous seront présentées. Il ya deux camps dans la façon d’aborder l’overclocking d’un appareil. L’un préfère une montée en puissance graduelle afin de tester la stabilité de celui-ci. L’autre préfère profiter directement de toute la puissance et tester la stabilité en mode turbo.

Personnellement je possède deux Rasperberry, l’un pour la domotique de la maison (température, etc..) et l’autre comme médiacenter et vous ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.